forum d'assistante matenrelle
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Sujets similaires
nos amis
association libellule et nénuphar
Derniers sujets
» FOURNITURES ENFANTS
Ven 2 Juin - 21:38 par titou

» Courses et Rando des vallons de Tauriac
Jeu 11 Mai - 14:26 par mandarine

» Poulette de Pâques 2017 chez Mandarine
Ven 21 Avr - 13:36 par mandarine

» la cordiolo 2017
Dim 19 Mar - 21:06 par mandarine

» noël 2016 chez Marine
Mer 23 Nov - 14:46 par marine

» Automne : Le hibou
Mar 25 Oct - 11:09 par titou

» Rando pédestre et vtt à Gaillac le 09 octobre 2016
Lun 10 Oct - 12:43 par Réglisse

» Rando du coeur des Bartassiers : 18 septembre 2016
Mer 7 Sep - 14:02 par mandarine

» Fin de contrat
Mar 9 Aoû - 12:21 par nathalie

Meilleurs posteurs
Réglisse (16378)
 
nathalie (15330)
 
timarne (14885)
 
CAPRICE (11334)
 
mamidine (10538)
 
Cristina (9995)
 
mimine (9794)
 
mandarine (9610)
 
titou (6244)
 
adeesselle (5370)
 

Partagez | 
 

 Accueillir un enfant différent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Debbie

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 157
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 43
Localisation : RABASTENS
Emploi/loisirs : ASSISTANTE MATERNELLE
Humeur : Optimiste

MessageSujet: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 15:38

Je viens partager ma jeune expérience lié à l'accueil d'un enfant qui présente des Troubles Envahissant du Développement (TED) et particulièrement des enfants autistes.

Je suis d'autant plus concernée que l'enfant dont il est question est mon propre fils de 3 ans et demi.

Je tiens à préciser que je ne fais pas ce post pour être plainte mais simplement parce que dans notre métier d'Assistante Maternelle, et même en tant que maman, vous pouvez être amenés un jour à être confrontés à un enfant qui présente ces symptômes et que le plus tôt ce problème est détecté meilleures sont les chances d'évolutions positives de l'enfant.

Voilà, mon fils est donc né en parfaire santé il y a 3 ans et demi mais assez vite j'ai éprouvé des difficultés devant ce bébé qui était toujours "en colère".
J'ai été particulièrement démunie quand il a atteint l'âge de 18 mois. En effet, ce petit garçon me faisait des crises importantes et incontrôlables plusieurs fois par jour, crises auxquels je ne comprenais ni l'origine, ni la bonne méthode pour y mettre fin.
En parallèle il était difficile de communiquer avec lui, il était dans un état que l'on a appelé "une bulle".
C'est à dire qu'il évitait systématiquement le regard, il ne répondait pas à son prénom, il n'était ouvert à aucune méthode de stimulation.
En plus son langage ne se développait pas du tout. Il ne faisait que tourner des jouets en rond pendant des heures si on le laissait faire.
Bref il était "ailleurs" et rarement avec nous, sauf quand il y avait de la musique.

Suite à ça mon pédiatre nous a conseillé un suivi au CMP à cause de son "MANQUE D'AUTONOMIE".
Aussi mon fils a été suivi pendant un an et demi au CMP où je rencontrais une psychomotricienne et ensuite une psychiatre. Ces séances consistaient le + souvent à parler de mon fils et de son évolution sans plus.

C'est seulement fin juin que la pédopsychiatre qui gère le CMP nous a annoncé que mon fils était atteint de TED et probablement de l'autisme.
Ce fut un grand choc pour nous parce si je me doutais bien que mon fils avait des problèmes, je fut altérée qu'il aient mis un an et demi à nous annoncer cela.
QUE DE TEMPS PERDU...

Depuis nous avons été au C.R.A (Centre de Ressource Autisme) de Toulouse et le diagnostic a été confirmé après 3h d'entretien ... Sans commentaires...

Notre fils évolue bien même s'il a beaucoup de retard au niveau du langage et qu'il présente encore beaucoup de difficultés à communiquer.
Heureusement pour nous son autisme est léger et avec des stimulations adéquates et de la persévérance, nous allons réussir à diminuer son handicap. Tout reste à faire mais en connaissant la cause du problème nous pouvons enfin agir sur les effets.

Il est difficile de donner des conseils aux professionnelles qui évoluent dans le domaine de l'enfance parce qu'il y a autant de genre d'autisme que d'enfants autistes.
En plus il y a des autismes avec déficiences mentales et d'autres sans. Les enfants autistes ont parfois des problèmes moteurs mais la plupart non.

Par contre il faut être attentive aux symptômes suivants:
- colères surprenantes et sans cause apparentes ou au contraire passivité extrême
- Activités restreintes et répétitives (ex: joue seulement avec un seul jouet sans cesse et sans emploi adéquat du jouet)
- Evite le regard
- Écholalie (répète systématiquement tout ce que l'on dit, immédiatement ou en différé)
- difficultés d'apprentissage dy langage
- présente des manières "bizarres"
- A beaucoup de mal à communiquer (aussi bien verbalement que corporellement)
- Ne comprends pas les choses nouvelles rapidement
- N'aime pas les changements

La liste n'est pas exhaustive bien-sûr. La seule chose qui est sûre c'est que le plus tôt l'autisme est détecté, le plus vite on peut agir.
Sachez en plus que les listes d'attentes pour les diagnostics au C.R.A sont très longues.
Il faut donc alerter les parents au plus vite (même pour rien) plutôt que de laisser l'enfant végéter au risque de perdre un temps précieux.

Toutes celles qui ont des questions sur ce sujet peuvent me contacter en MP.
Je souhaite aussi communiquer avec des parents d'autistes qui souhaitent partager leur expériences et leur ressources. Là aussi merci de me contacter en MP.

Je vais mettre mon métier entre parenthèse cette année pour m'occuper de mon fils (je ne prend qu'un périscolaire) mais il ne faut pas avoir peur d'accueillir un autiste chez soi, ils sont très rarement agressifs mais c'est vrai que cela demande une discipline particulière.

Merci à celles qui ont pris le temps de tout lire. Il n'est pas évident de s'intéresser à ce genre de sujet quand on est pas directement concerné.

:heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeesselle

avatar

Féminin Vierge Messages : 5370
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 43
Localisation : couffouleux
Emploi/loisirs : ass mat depuis 6 ans
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 15:53

je te comprends tout à fait mais quel dommage qu il ne l ait pas vu avant

je n ai jamais ete directement confronte à un enfant autiste ou autre
myopathe oui
mais je ne refuserais pas un enfant sous pretexte qu il est ou que l on decouvre qu il l est
les services de cmp sont debordes moi j ai voulu enfin jy suis allee pour ma grande qui angoissait beaucoup en sept. j ai rencontre qq un à gaillac , une femme assez on dira "rigide"
elle lui a fait du rentre dedans c est pas ce" qu il lui fallait dailleurs je precise que j ai eu rdv qu en janvier avec elle et j attends encore le rdv pour le suivi avec un psychologue
et bien je me suis debrouillee seule et elle va bien
bien que la petite est pris le relais avec la phobie scolaire pour l instant tout est calme

j ai eu le cas d un enfant très renferme qui ne voulait faire aucune activité et qui tombait souvent j ai averti les parents qui ont fait controler "soit disant" les oreilles : rien
j ai eu des nouvelles il a 4 ans : il a été opéré des oreilles et etait quasi sourd!

ton fils est petit en le stimulant tu devrais avoir des résultats surprenants

bon courage à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réglisse
Admin
avatar

Bélier Messages : 16378
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 55
Localisation : LISLE SUR TARN
Emploi/loisirs : assmat
Humeur : BONNE

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 16:17

merci pour ce post Debbie et ce partage
je te souhaite une bonne continuation malgré tout dans cette profession , même si tu te consacreras essentiellement a ton fils ...
je suis sûre qu'il est dans de trés bonnes mains , je connais trés peu le problème , mais j'ai vu des reportages ou les enfants autistes pouvaient faire d'énormes progrès

occupe toi bien de ton fiston et viens nous voir le plus souvent que tu pourras , nous raconter les bons jours , les moins bons ... tu seras toujours la bienvenue sur le forum , tu vas nous apprendre pleins de choses !!!




PS : tu as mis ce post visible a tout le monde , membres et non membres .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristina

avatar

Féminin Lion Messages : 9995
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 49
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Assistante maternelle depuis 16 ans
Humeur : ça dépend des jours ...

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 16:20

Merci Debbie d'avoir mis ce post, je pense que ça pourra aider des mamans et des ass mats.

Pour ma part, je t'en ai déjà parlé la dernière fois qu'on s'est vues, un des enfants de la fratrie que j'ai gardé en 2009 présentait certains troubles dont tu parles et en plus à 18 mois, ne voulait pas qu'on lui touche les mains, se lettait à hurler et à pleurer sans raison apparente, avait une peur panique de sortir et des autres enfants, peur de certains jouets et ne supportait de manger aucun morceau, même des tout petit bouts de nourriture ...

Malheureusement, mes efforts pour interpeller la maman on été vains et même si le 1er mois il avait fait des progrès car je m'occupais sans arrêt de lui et essayais de le stimuler tout en m'occupant de son petit frère de quelques mois (ce qui n'était pas évident), j'ai très vite senti qu'il se bloquait, ne progressait plus et même régressait.

J'ai rompu le contrat faute d'écoute et de compréhension de la part de la maman. J'en avais beaucoup parlé sur le forum car au début, les progrès que j'avais réussi à lui faire faire (au bout de 15 j, je pouvais le prendre par la main alors que ses parents, famille et la nounou qu'il avait eu avant moi n'y étaient jamais arrivée), me confortaient dans l'idée que ça allait s'arranger ..

Les filles me disaient que je n'y arriverait pas toute seule, étant donné que la maman avait une attitude très étrange envers moi, ne m'écoutait pas et transmettait aussi ses peurs à ses 2 enfants ...

Par la suite, j'ai appris lors d'une convocation à la PMI que même si la maman ne voulait pas voir ce qui se passait avec son fils et qu'elle ne voulait pas non plus que moi j'en fasse part à la puéricultrice, il aurait fallu passer outre les recommandations de la maman et en parler aux professionnelles qui nous accompagnent.

J'en avais parlé au RAM et la resp du RAM qui avait longtemps travaillé en crèche, n'était pas d'accord car selon elle, on n'a pas le droit d'aller à l'encontre des choix et décisions des parents ... J'ai eu beau lui dire après-coup qu'on dépendait de la PMI et qu'il fallait qu'on leur en parle, elle n'en a pas démordu ... D'autres filles m'ont dit qu'elles avaient demandé de l'aide et que la PMI ne leur avait pas répondu ??? Vrai ou faux ??? Je n'en sais rien ...

Bref, je me suis dis que si ça se reproduisait, je demanderai de l'aide que la maman soit d'accord ou pas mais j'avoue qu'en tant que maman et ass mat, c'est une situation qui m'a vraiment dépassée au bout d'un moment.

Je pense qu'il nous faudrait un minimum de formation pour accueillir un enfant différent et surtout que les parents nous considèrent comme une vraie partenaire des initiatives, décisions et préconisations à considérer pour cet enfant différent, sans le "stigmatiser" ni le mettre à l'écart.

Je pense aussi que les professionnels que les mamans doivent consulter devraient se mettre aussi un minimum en contact avec nous et qu'on collabore entre ass mat, parents et professionnels pour le bien-être de l'enfant.

Mais ce n'est que mon avis qui est bien peu de chose même si pour cet enfant là, j'étais prête à continuer si la maman avait consulté et m'avait indiqué la marche à suivre.

Même s'il n'y a pas de "solutions" toutes prêtes et que ces enfants apprennent beaucoup en fréquentant d'autres enfants et que, parfois, une ass mat ne suffit pas, Je pense qu'une crèche peut prendre le relais pour que plusieurs personnes s'occupent de l'enfant et qu'il soit en contact le plus possible avec d'autres enfants, à voir avec les parents et les professionnels ...

Bon courage à toi et ta décision de prendre une année pour ton fils est une très bonne chose cela va lui permettre d'avancer et vous aussi en tant que parents.


Dernière édition par Cristina le Ven 20 Aoû - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristina

avatar

Féminin Lion Messages : 9995
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 49
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Assistante maternelle depuis 16 ans
Humeur : ça dépend des jours ...

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 16:22

Réglisse a écrit:
merci pour ce post Debbie et ce partage
je te souhaite une bonne continuation malgré tout dans cette profession , même si tu te consacreras essentiellement a ton fils ...
je suis sûre qu'il est dans de trés bonnes mains , je connais trés peu le problème , mais j'ai vu des reportages ou les enfants autistes pouvaient faire d'énormes progrès

occupe toi bien de ton fiston et viens nous voir le plus souvent que tu pourras , nous raconter les bons jours , les moins bons ... tu seras toujours la bienvenue sur le forum , tu vas nous apprendre pleins de choses !!!




PS : tu as mis ce post visible a tout le monde , membres et non membres .....

Oui Debbie, même si tu n'as pas atteint les 100 posts peut-être que Nathalie pourrait mettre ce post un peu plus "au secret" dans "la terrase". C'est quand même de ta vie privée qu'il s'agit ... A toi de voir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CAPRICE

avatar

Féminin Scorpion Messages : 11334
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 60
Localisation : lisle sur tarn
Emploi/loisirs : loisirs creatifs et les soirees entre amies
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 16:49

je ne lis pas se post comme une plinte mes comme une formation
tu va nous apprendre des choses
prend soins de ce petit bouchon pour le moment il a besoin de toi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marine

avatar

Féminin Lion Messages : 5102
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 58
Localisation : Tarn mais d'origine bretonne !
Emploi/loisirs : assistante maternelle , PAO, mes amis
Humeur : Vacances cool pas envie de reprendre !

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 18:03

Debbie, merci de partager ce passage de ta vie privé...occupes toi bien de ton fils, je suis sûre qu'avec une maman comme toi, il va avancer ce petit bout...Viens nous raconter de temps en temps ce que tu vis avec ton fils, cela peut nous aider dans notre métier ...
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 157
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 43
Localisation : RABASTENS
Emploi/loisirs : ASSISTANTE MATERNELLE
Humeur : Optimiste

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 19:16

Merci les filles pour vos encouragements.

Je sais bien que ce post est public, c'est en toute connaissance de cause que je l'ai mis là. En effet, même s'il s'agit de ma vie privée je pense que beaucoup de monde peut être concerné par ce problème.
Un enfant sur 150 est autiste (à des degrés divers)
En plus en parler publiquement c'est aussi faire évoluer les mentalités. Si les visiteurs de ce forum tombe dessus, ça aura au moins le mérite de leur donner un aperçu de ces T.E.D

Cristina, je pense sincèrement que ce petit aurait dû faire des tests cau C.R.A mais malheureusement sa mère semble "autiste" elle-même sur les alertes que tu as donné. Que pouvais-tu faire ? Rien de plus que tout ce que tu as fait, c'était déjà beaucoup.

Je vous remercie énormément de votre intérêt, ça me touche beaucoup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristina

avatar

Féminin Lion Messages : 9995
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 49
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Assistante maternelle depuis 16 ans
Humeur : ça dépend des jours ...

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 20:48

C'est très bien que tu nous informes, c'est beaucoup grâce à des forums d'info, des émissions TV, des témoignages et des associations que l'on apprend beaucoup sur ces TED.

Bisous à ton loulou et je trouve que vous êtes des parents très courageux qui ne se "voilent pas la face" mais au contraire décident de prendre les choses en main malgré les obstacles. Vous allez y arriver, j'en suis sûre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie
Admin
avatar

Féminin Gémeaux Messages : 15330
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 46
Localisation : tarn
Emploi/loisirs : le jardinage
Humeur : joyeuse

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 21:01

Merci beaucoup pour ton témoignage Debbie.
Je pense que tu en es parfaitement consciente mais il est très important pour nous professionnellement, car il est très difficile pour nous d'avoir des renseignement sur ce handicap, je crois que c'est du au fait que même dans le milieu médical les T E D (je ne connaissais pas ce sigle, c'ets la première fois que quelqu'un m'en parle), sont très mal connu .
Dans mon secteur il y a une collègue qui a été confronté à cet handicap, elle a repérer très vite comme toi, que quelque chose clochait mais comme cristina les parents ont eu du mal à l'entendre et les diagnostic à aussi été posé très tard (autisme aussi).

Debbie m'a demandé l'autorisation avant de poster ce message, je trouve très bien que tu es souhaitez que ce post soit visible par tous.
Ton fils et toi vous avez je pense un long parcourt à faire, qui ne sera pas facile, je te trouve très courageuse. Mais n'hsite pas si quelque fois c'ets un peu trop lourd de venir dans la partie plus intime du forum pour lâcher du lest, ça peu être utile aussi.



merci pour ton témoignage, il est très utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourquoi-pas.gmonblog.net/
titou

avatar

Féminin Bélier Messages : 6244
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 54
Localisation : gaillac
Emploi/loisirs : assmat

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 22:03

merci beaucoup pour ton temoignage je suis sur que ton fils va bien avancer dans la vie avec des parent aussi formidable que vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 157
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 43
Localisation : RABASTENS
Emploi/loisirs : ASSISTANTE MATERNELLE
Humeur : Optimiste

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Ven 20 Aoû - 22:57

merci beaucoup les filles,

Je ne manquerais pas de vous donner les nouvelles de mon fils.

Les prochaine étapes importantes pour nous sont
L'entrée à l'école de notre fils. Les institutrices ne sont pas encore au courant du problème et nous avons été conseillé de ne rien dire pendant une quinzaine de jours afin que institutrice nous donne un point de vue objectif sur notre bonhomme. Ensuite dans les semaines qui suivent une auxiliaire de vie scolaire fera normalement son entrée.

Ensuite nous allons rencontrer (avant la fin de l'année je l'espère) une femme formidable, spécialiste de l'autisme sur Toulouse, qui va mettre au point des ateliers qui correspondent à son cas.

Enfin des tests en milieux hospitaliers seront effectués pour connaître précisément le degré d'autisme de notre loulou. Ça c'est pour début 2011.

Bref, il y a du pain sur la planche et les délais d'attente sont impressionnants.

Mais mon angoisse c'est que mon fils ne se fasse pas d'amis à l'école. J'ai une peur affreuse qu'il soit rejeté par les autres.

Voilà. Je ne pense pas que je viendrais mettre la suite des événements dans ce post-ci mais plutôt dans une partie + intime du forum.
Mais si des parents concernés ou des assistantes maternelles souhaitent échanger sur le sujet je peux partager les informations que j'ai déjà rassembler, ça peut être utile.

C'est incroyable le bien que ça fait d'en "parler" , vous venez de m'aider beaucoup rien de que lire ce post.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristina

avatar

Féminin Lion Messages : 9995
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 49
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Assistante maternelle depuis 16 ans
Humeur : ça dépend des jours ...

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Lun 23 Aoû - 14:31

Tiens-nous au courant Debbie, dans le petit coin secret du forum ...

Je souhaite que ton fils soit ENFIN pris en charge comme il se doit et que vous puissiez avoir toutes les cartes en main pour l'aider à avancer ce beau garçon !

Bisous et à bientôt ! :flower:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
timarne

avatar

Féminin Poissons Messages : 14885
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 63
Localisation : Saint sulpice
Emploi/loisirs : lecture,resto, couture, cuisine et pâtisserie
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Lun 23 Aoû - 19:13

Je viens de lire ton post Debbie ayant été absente pendant tout le week end et je te trouve très courageuse avec ton petit garçon mais c'est vrai que l'on a pas le droit de baisser les bras si on veut que les choses avancent.

Le fait d'en parler sur le forum nous apprendra beaucoup de choses sur l'autisme assez méconnu et difficile à diagnostiquer malgré tout. Merci encore.

Je souhaite que ton loulou fasse de gros progrès et avec des parents présents pour lui et une aide extérieure çà devrait le faire.

Bon courage à vous

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesptitesbricolesdemirelune.wordpress.com
Debbie

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 157
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 43
Localisation : RABASTENS
Emploi/loisirs : ASSISTANTE MATERNELLE
Humeur : Optimiste

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Lun 23 Aoû - 20:50

Merci Timarne,

C'est vraiment le parcours du combattant pour les parents d'autistes, et pour nous ce ne que le début mais on a la chance que son degré d'autisme soit faible.

A suivre, on en est qu'au début
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titou

avatar

Féminin Bélier Messages : 6244
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 54
Localisation : gaillac
Emploi/loisirs : assmat

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Lun 23 Aoû - 22:24

je te souhaite beaucoup de patience pour les delai d'attente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeesselle

avatar

Féminin Vierge Messages : 5370
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 43
Localisation : couffouleux
Emploi/loisirs : ass mat depuis 6 ans
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mar 24 Aoû - 7:52

tant mieux que ce soit leger
je connais un petit qui a une forme d autisme, il ne bougeait pas ds la poussette et le regard ds le vide
bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariesol

avatar

Féminin Cancer Messages : 4923
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 65
Localisation : J'habite le Tarn, je suis Bordelaise de naissance
Emploi/loisirs : Lecture, Internet, Broderie, Scrabble, Bricolage
Humeur : Aficionada des pinasses du Bassin d'Arcachon

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mar 24 Aoû - 8:17

Citation :
Un enfant sur 150 est autiste (à des degrés divers)

ça c'est assez effarant comme chiffre, Debbie.
Par ton post, j'ai appris qu'il y avait différents degrés d'autisme, et parmi les signes permettant de détecter l'autisme, il y en a certains qui me font poser des questions par rapport à des comportements que j'ai remarqué dans mon activité professionnelle...

Bon courage, nous pensons à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristina

avatar

Féminin Lion Messages : 9995
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 49
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Assistante maternelle depuis 16 ans
Humeur : ça dépend des jours ...

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mar 24 Aoû - 8:21

mariesol a écrit:
Citation :
Un enfant sur 150 est autiste (à des degrés divers)

ça c'est assez effarant comme chiffre, Debbie.
Par ton post, j'ai appris qu'il y avait différents degrés d'autisme, et parmi les signes permettant de détecter l'autisme, il y en a certains qui me font poser des questions par rapport à des comportements que j'ai remarqué dans mon activité professionnelle...

Bon courage, nous pensons à toi

Oui ce post est très intéresant en tant qu'outil d'information. J'avais déjà eu la même réflexion lorsque j'ai fait la connaissance de Debbie et qu'elle m'a parlé des signes, j'en ai reconnu certains que j'avais cru détecter l'an dernier pour un des enfants dont j'avais souvent parlé à la resp du RAM et ensuite à la PMI.

Malheureusement, il y a une forme d'autisme chez les parents de ses enfants là et c'est très dur pour nous .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariesol

avatar

Féminin Cancer Messages : 4923
Date d'inscription : 27/06/2009
Age : 65
Localisation : J'habite le Tarn, je suis Bordelaise de naissance
Emploi/loisirs : Lecture, Internet, Broderie, Scrabble, Bricolage
Humeur : Aficionada des pinasses du Bassin d'Arcachon

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mar 24 Aoû - 9:04

Citation :
Malheureusement, il y a une forme d'autisme chez les parents de ses enfants là
oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 157
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 43
Localisation : RABASTENS
Emploi/loisirs : ASSISTANTE MATERNELLE
Humeur : Optimiste

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mar 24 Aoû - 9:24

Heureusement aujourd'hui il y a des outils pour aider les enfants autistes, quelque soit le degré. La seule chose qu'il faut c'est que ce soit détecté le + tôt possible et que les parents soient impliqués et combattifs.

Malheureusement il y a des parents qui se voilent la face et c'est bien triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeesselle

avatar

Féminin Vierge Messages : 5370
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 43
Localisation : couffouleux
Emploi/loisirs : ass mat depuis 6 ans
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mar 24 Aoû - 15:33

je veux bien le croire je pense enfin je crois que si c est detecte tot l enfant a une existance tout à fait normal ou je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Debbie

avatar

Féminin Gémeaux Messages : 157
Date d'inscription : 03/06/2010
Age : 43
Localisation : RABASTENS
Emploi/loisirs : ASSISTANTE MATERNELLE
Humeur : Optimiste

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mar 24 Aoû - 22:55

C'est pas si facile malheureusement.

Un enfant autiste, quelque soit son degré, ne sera jamais "normal" dans le sens où son cerveau fonctionne différemment du notre. Les aspects cognitifs liés à la communication et l'hyper sélectivité font que ces enfants ne prennent jamais la globalité d'un problème ou d'une situation, mais seulement une partie.

Je ne suis pas très claire mais je vais prendre un exemple extrême (mon fils n'est pas dans ce cas là)
Une maman demande à un enfant si l'animal qui vole dans le ciel est un oiseau. L'enfant répond " bien-sûr, c'est un oiseau" et elle demande "comment tu le vois ?" il répond "Bah il vole"
Ensuite elle demande la même chose à son enfant autiste qui lui dit aussi que c'est un oiseau. Mais quand elle demande "comment le sais-tu ? "
Il répond "eh bien je regarde d'abord si c'est un homme ou un animal. Ensuite, si c'est un animal je regarde s'il a deux ou quatre pattes. Si il a deux pattes c'est un oiseau"

Cela explique que les autistes ne voient pas le monde comme nous. Ils sont hypersélectifs et ne se concentrent qu'à une partie de notre réalité, il manque une vision globale des choses et c'est pour cela qu'ils sont si mal à l'aise dans les rapports sociaux. Ils ne comprennent pas la significations des sourires entendus, de l'ironie, du second degré etc.

Mais le fait que le problème soit détecté très tôt permet de mettre en place des activités ciblées qui donnent aux enfants des outils pour avoir plus d'armes dans leur vie de tout les jours.

En fait on peut compenser, parfois assez parfaitement, le problème mais on ne peut jamais le guérir.

Désolée pour la tartine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adeesselle

avatar

Féminin Vierge Messages : 5370
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 43
Localisation : couffouleux
Emploi/loisirs : ass mat depuis 6 ans
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mar 24 Aoû - 23:42

pas grave pour la tartine ça ma permis de comprendre
je pensais que l autisme "venait" ou etait declencher par un traumatisme ou seulement la personnalité d'un être
j avais vu un reportage d'un enfant autiste qui ecrivait via un ordi et ainsi communiquait et disait clairement qu il etait prisonnier de son corps
il existe surement different degré
les stimuler ne peut que les rendre plus indépendant non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cristina

avatar

Féminin Lion Messages : 9995
Date d'inscription : 26/06/2009
Age : 49
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : Assistante maternelle depuis 16 ans
Humeur : ça dépend des jours ...

MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    Mer 25 Aoû - 7:47

Merci Debbie pour tes explications et heureusement que la communication avec ces enfants peut s'établir de mieux en mieux avec des méthodes qu'on a trop longtemps décriées en France mais qui ont fait leurs preuveS aux Etats-Unis, notamment.

Notre pays a pris beaucoup de retard ans ce domaine, j'espère que ce sera vite rattrappé.

Voici un article assez long qui explique la méthode A.B.A que l'on a commencé à expérimenter en 1987 aux USA : C'est long mais ça vaut le coup de le lire. J'ai vu pas mal de reportages là-dessus dans lesquels les parents expliquaient la difficulté de trouver des centres pratiquant cete méthode en France ainsi que le coût et la non prise en charge par l'état !

JE ME PERMETS DE METTRE CET ARTICLE SUR TON POST, DEBBIE.



Qu’est-ce que l’ A.B.A. ?
"Applied Behavior Analysis" (Analyse Appliquée du comportement)


1- Principes :


Les enfants qui se développent de façon « normale » apprendront spontanément dans leur environnement (apprentissage du jeu, du langage, des relations sociales).
Les enfants autistes sont capables d’apprendre, mais dans un cadre particulièrement structuré, dans lequel les conditions sont optimales pour développer les mêmes compétences que les autres enfants acquièrent naturellement.

L’ A.B.A. concerne les règles de mise en place de ce cadre.
L’ A.B.A. est basée sur des principes scientifiques et expérimentaux.
L’ A.B.A. emploie des méthodes basées sur la théorie de l’apprentissage
et applique à l’autisme les principes comportementalistes.


2- Description :

L’ A.B.A. comporte un programme de techniques de modification du comportement et de développement de compétences.
Elle se compose essentiellement de deux types d’enseignements :

L’enseignement « structuré » , assis au bureau ainsi qu’un apprentissage scolaire classique. L’apprentissage est décomposé initialement en séances, répétées en successions rapides ( Essais Distincts Multiples) jusqu’à ce que l’enfant réussisse à répondre correctement sans guidance ou aide particulière.
Chaque essai ou étape consiste en :

1.une demande ou directive donnée à l’enfant pour qu’il effectue une action
2.un comportement ou réponse de l’enfant
3.une conséquence/réaction de l’intervenant
Toute réponse ou ébauche de réponse correcte est renforcée positivement c’est-à-dire suivie immédiatement par quelque chose de plaisant pour l’enfant (jouet, bravo,…) et toute autre chose est ignorée ou corrigée de façon neutre.

L’enseignement « incidental » qui s’applique partout (à l’école, à la maison, à l’extérieur…) et à tout moment possible : il s’agit de guider l’enfant

1.lors d’activités, de jeux, de loisirs afin de l’aider à jouer, à expérimenter et à découvrir son environnement
2.lors des moments propices à l’apprentissage de l’autonomie personnelle comme les repas, la toilette, la propreté, …
3.lors des moments concernant l’autonomie et l’intégration sociale comme les repas en collectivité, les activités de groupe, les sorties en société…
Là encore, toute action ou ébauche d’action adaptée est encouragée et renforcée par quelque chose qui plait et motive l’enfant.
De façon générale, l’enseignement se fait par petites étapes : Chaque compétence que l’on souhaite développer chez l’enfant est analysée en petites unités mesurables et enseignées une étape à la fois.
Exemple : « se brosser les dents » est composé de : on prend la brosse; on la mouille; on met de la pâte dentifrice; etc.…
On passe idéalement de la situation d’apprentissage « un pour un » (un adulte pour un enfant), à la situation de petits groupes puis à la situation en groupe plus large.

L’environnement doit être structuré dans un premier temps sans trop de stimulations parasites. Puis, les acquisitions émergentes sont répétées et renforcées dans des situations moins structurées. Celles-ci doivent cependant être préparées avec soin et se reproduire fréquemment.

Le temps d’enseignement est optimisé pour réduire le temps consacré à des activités non productives comme l’autostimulation ou les comportements inappropriés, pour favoriser la concentration, l’attention et pour inciter l’enfant à interagir activement avec son en

Lors de tout apprentissage, il primordial de toujours tenir compte de la motivation et des intérêts de l’enfant pour qu’il prenne plaisir à apprendre et à découvrir ce qui l’entoure. C’est le moteur même de sa réussite et de ses progrès. De plus, les progrès, les encouragements constants, les félicitations vont donner à l’enfant une image valorisante et structurante de lui-même ce qui contribuera encore à favoriser son développement et son envie d’apprendre.

Les parents pourront participer activement en recevant conseils et orientation du psychologue et du personnel encadrant ainsi qu’éventuellement une formation spécifique pour pouvoir appliquer le programme à domicile dans un but de généralisation, de continuité et de cohérence. C’est la généralisation des apprentissages concrets acquis dans l’établissement et extrapolés dans l’environnement quotidien/social qui viendra participer au développement et renforcement des mécanismes et compétences recherchés.

3- Objectifs éducatifs

Il s’agit d’enseigner des compétences importantes pour les enfants présentant des TED dans les domaines suivants : l’attention, le langage réceptif et expressif, l’association, les habiletés motrices globales et fines, les jeux et loisirs, les compétences sociales, l’autonomie, l’intégration en communauté, les connaissances préscolaires et scolaires.

Le comportement verbal est systématiquement travaillé. Dans un premier temps on cherche à développer le langage sous la forme de demande. L’enfant obtient alors ce qu’il demande comme renforçateur. L’expression du langage est basée sur les motivations de l’enfant.
Ensuite, on enseigne le commentaire, l’obtention d’informations puis l’aspect structurel du langage.
Le développement de comportements « pivots », attention conjointe, imitation, coopération, traitement d’information multimodale- permet d’aborder des apprentissages plus complexes.

4- Développer et initier un nouveau comportement

Il existe plusieurs techniques d’intervention :

•L’indication : Il est important de bien indiquer à l’enfant ce qu’on attend de lui. La consigne doit être simple, précise et claire.
•Chaque étape est enseignée en donnant une « incitation » ou guidance à l’enfant pour lui permettre d’émettre le comportement.
Cette incitation peut être :

•verbale : un mot, une consigne
•gestuelle : une action motrice donnant un indice visuel à l’enfant
•physique : guidance physique visant à conduire l’enfant à accomplir les mouvements du comportement à acquérir.
•L’estompage : on retire graduellement l’ensemble des incitations pour que le comportement désiré apparaisse sans aide et que l’enfant n’en devienne pas dépendant.
•Le façonnement : on renforce successivement les comportements présents qui ressemblent de plus en plus au comportement désiré.
Exemple : on veut enseigner le mot « maman ». On renforcera les vocalisations « m », « ma », « mam », « mamam », « maman ».

La procédure en chaîne : une chaîne de comportements est formée de plusieurs éléments dans un ordre donné. Chaque élément dépend de l’émission de l’élément précédent.

Exemple : se laver les mains est composé de : ouvrir l’eau froide ; ouvrir l’eau chaude ; se mouiller les mains ; prendre le savon ; etc..

On enseigne alors à l’enfant à enchaîner les étapes dans l’ordre logique.

5- Augmentation de la fréquence d’un comportement

La fréquence d’un comportement va être augmentée par une procédure de « renforcement » c’est-à-dire que les réponses appropriées sont immédiatement renforcées par quelque chose de plaisant pour l’enfant (bonbon, jouet, bravo, chatouille..).

Au début, les renforçateurs doivent être concrets pour l’enfant : friandise, jouet, activité amusante, mais toujours accompagnés d’approbations sociales telles que des bravos, applaudissements, bisous… Puis en fonction de la progression du développement de l’enfant, ils doivent devenir de plus en plus subtils (clin d’œil, sourire, …) pour finalement ne faire appel qu’aux renforçateurs qu’on trouve dans le milieu naturel.

Il est important de bien connaître les intérêts et motivations de l’enfant afin que les renforçateurs soient appropriés et variés et que l’enfant prenne plaisir à apprendre. L’enseignement se fait toujours dans un climat chaleureux et plaisant.
Un des buts prioritaires est que l’apprentissage devienne amusant afin que l’enfant y trouve un plaisir intrinsèque.
Les renforçateurs seront d’abord utilisés de façon régulière et systématique puis on pourra les espacer pour éviter l’habituation et la monotonie.

6- Diminution de la fréquence d’un comportement

Lorsqu’un comportement est inapproprié ou problématique, il est important de pouvoir le réduire ou l’éliminer.
En général, on agit sur un comportement lorsqu’il présente un danger pour la personne ou pour les autres (ex, se sauver dans la rue, mordre…), lorsqu’il peut mener à l’exclusion (ex, peurs atypiques (bruits de véhicules, aspirateurs…), crier…)ou lorsqu’il est un frein pour l’apprentissage (se lever sans cesse…)
Ce comportement fera l’objet d’une analyse fonctionnelle systématique :

•Que s’est-il passé avant ?
•Dans quelles circonstances s’est-il produit ? Où, Quand, Comment, Avec qui ?
•Causes probables
•Fréquence, intensité, durée du comportement ?
•Quelles conséquences ont suivi ?
On agit sur les causes déclenchantes soit en les supprimant s’il y a lieu, soit en les aménageant (exemple : peur) pour que l’enfant s’y habitue progressivement et y associe quelque chose d’agréable (jeu, musique,..)
On donne une explication claire et brève (ex : interdit : ça fait mal, c’est fini, c’est le bruit de l’avion, etc..) de la façon la plus neutre possible.
Les réponses problématiques sont explicitement non renforcées et on procède à l’extinction : le comportement inadéquat est ignoré de façon systématique. Il va alors s’éteindre de lui-même puisqu’il n’est jamais renforcé ni socialement, ni d’aucune façon.
On donne alors si nécessaire la possibilité à la personne d’arriver au même but par un autre moyen en présentant un comportement approprié et en le renforçant.

7- La généralisation des comportements

Afin d’optimiser les succès de l’enfant, les compétences émergentes enseignées durant les exercices d’essai distincts, doivent être répétées, renforcées et généralisées dans des situations de moins en moins structurées, dans différents contextes, puis, dans le cadre naturel de vie.
Tout environnement doit pouvoir aider l’enfant à développer ses capacités.
L’A.B.A. est une intervention globale, menée partout, à tout moment possible. Il faut des personnes formées et entraînantes (parents, professionnels, proches, pairs) pour aider à renforcer les comportements appropriés dans un grand nombre de cadres divers, pour passer de la maîtrise de la compétence, à l’appropriation.

8- Le maintien des comportements

L’enfant doit exécuter son comportement pendant une longue période de temps et le répéter de façon régulière pour se l’approprier.

9- Résultats


De façon générale, les réponses et comportements de l’enfant sont enregistrés et évalués suivant des critères et des objectifs spécifiques fixés à l’avance.
On réalise ainsi des grilles permettant de mettre en évidence les progrès de l’enfant, d’ajuster les programmes en fonction de ses résultats, de ses préférences, de ses capacités, de modifier la procédure en fonction de ses réponses et réactions.
Le programme éducatif est fixé par le Projet Educatif Individualisé, celui-ci étant bien sûr réactualisé en fonction des résultats de l’enfant.


Pourquoi l’ABA ?

Selon les recherches, le programme A.B.A. est actuellement le plus efficace auprès des jeunes enfants ayant un TED. Il peut aider certains enfants à apprendre à un rythme suffisamment rapide pour rattraper les connaissances et habiletés de leurs pairs à développement normal. L’A.B.A. maximise le temps d’enseignement en réduisant le temps consacré à des activités non productives comme l’autostimulation et les comportements non fonctionnels. Pour comparer, les enfants à développement typique apprennent de nouvelles choses tout leur temps d’éveil en jouant ou en observant les adultes autour d’eux. Les enfants TED peuvent accumuler du retard dans leur développement lorsqu’ils sont laissés à eux-mêmes sans chercher à imiter les personnes autour d’eux.

Les recherches initiales (Lovaas 1987) indiquent des améliorations du QI, de la compréhension et de l’expression du langage ainsi que des habiletés sociales et adaptatives permettant à de nombreux enfants de suivre une intégration scolaire en milieu normal et à tous de progresser considérablement.
Ces recherches ont été reproduites (UCLA-Université de Los Angeles, Californie-Smith 1992-93) , (Norvège Klevstrand 1992), (Wisconsin, Young Autism Project) et sont en cours. Les résultats à ce jour concordent avec ceux de Lovaas.

Les publications sur les programmes de l’analyse appliquée du comportement sont innombrables. Des chercheurs internationalement reconnus dans le domaine comme Krantz et McClannahan ont à leur actif plus 800 publications.
Bien qu’il existe des différences dans les procédures utilisées, les méta-analyses menées par Guralnick (1998) et Ramey & Ramey (1998) recensent 5 conditions nécessaires pour une efficacité scientifiquement acceptable :

•Les interventions doivent utiliser les techniques comportementales pour la mise en place d’un développement harmonieux chez le jeune enfant (procédures de renforcement positif).
•Les interventions doivent porter sur tous les domaines du développement (langage, moteur, cognitif, social, etc...). On établit ainsi un curriculum propre à chaque enfant.
• Les interventions doivent être soumises à des évaluations fréquentes. L’observation directe et la mesure des performances individuelles doivent être utilisées pour déterminer les progrès qui apparaissent, et ajuster les programmes d’apprentissage.
•Les interventions doivent prendre en compte les parents comme co-thérapeutes.
•Les interventions doivent être dirigées et supervisées par des individus formés à l’Analyse Appliquée du Comportement et ayant une expérience avec de jeunes enfants avec autisme.
Aujourd’hui, le programme A.B.A. pour les enfants autistes est préconisé au niveau international :

•Le rapport de santé mentale des départements santé des Etats-Unis en 1999 signale :
« Trente années de recherches ont montré l’efficacité des méthodes de l’analyse appliquée du comportement en réduisant les comportements inappropriés et en augmentant la communication, les apprentissages et les comportements sociaux adaptés »

•De nombreuses universités étudient et forment des professionnels à l’ A.B.A., aux Etats-Unis (dans chaque grande ville universitaire), au Canada, au Mexique, Argentine, Brésil, Colombie, Australie, Allemagne, Italie, Norvège, Suède,…
•Des écoles publiques et privées A.B.A. sont très répandues aux Etats-Unis au Canada, au Royaume- Uni. On en trouve dans de nombreux pays européens (Espagne, Suisse, Allemagne, Pays-bas, pays scandinaves,… ) et dans le monde entier ( Brésil, Mexique, Argentine, Australie, Chine,…)
En France, l’ A.B.A. commence à être connue :

•Le rapport INSERM « Déficiences et handicaps d’origine périnatale. Dépistage et prise en charge » Septembre 2004 préconise les thérapies fondées sur le conditionnement coopérant (Lovaas) pour l’autisme et T.E.D. en insistant sur les progrès réels des enfants et la nécessité de collaboration parents /professionnels.
•Le rapport de INSERM « Expertise collective-Troubles mentaux-Dépistage et prévention chez l’enfant et l’adolescent »-2003 reconnaît la nécessité de prise charge de l’autisme et T.E.D. par les programmes éducatifs de type comportementaliste.
•Le rapport INSERM «Expertise collective-Psychothérapies-Trois approches évaluées »2004 met en évidence l’efficacité et le bénéfice pour les enfants autistes des méthodes éducatives comportementalistes en général, et des recherches et programmes mis en place par Lovaas (A.B.A.).
•La Fondation AUTISME, agir et vaincre, sous l’égide de la Fondation de la Recherche Médicale, préconise la prise en charge des enfants autistes par l’ A.B.A. et souhaite créer des écoles pilotes appliquant le programme A.B.A. de manière précoce et intensive.
•L’Université Lille 3 Département de psychologie de l’enfant et de l’adolescent (Professeur Darcheville, Dr Rivière) propose des formations et conférences sur l’ABA.
•L’école « les Petites Victoires », I.M.E. en cours (Dr Milcent pédopsychiatre) met en pratique le programme A.B.A. et obtient d’excellents résultats chez les enfants autistes.
•De nombreux parents connaissent l’A.B.A. et sont en demande de telle prise en charge pour leurs enfants.

Le P.E.C.S.
"Picture Exchange Communication System"
(Système de communication par échange d’image)

est un système de communication par échange d’image qui permet de suppléer ou d’augmenter la communication des enfants ayant des troubles autistiques ou présentant un déficit de la communication sociale.

En utilisant le P.E.C.S., les enfants apprennent à venir chercher leur interlocuteur pour lui remettre l’image de l’objet ou de l’activité qu’ils désirent, en échange de cet objet ou activité.
Dans un premier temps, l’enfant initie un comportement de communication pour faire une demande.
Puis on va lui enseigner à étoffer cette demande en construisant une phrase simple en images (ou pictogramme).
Ensuite, on apprend à l’enfant à faire un commentaire sur ce qu’il voit et perçoit.
Enfin, on enseigne à l’enfant de nombreux concepts linguistiques :

•Couleur
•Taille
•Espace
•Différenciation des différentes questions posées (qu’est-ce que c’est ?, qu’est-ce que tu vois ? etc…)
•Oui/non
•Suivre une consigne avec images
•Suivre un emploi du temps (en images)
On peut poursuivre les apprentissages en créant des phrases de plus en plus longues et en introduisant des concepts permettant à l’enfant d’établir une communication de plus en plus précise.

Après un certain temps d’utilisation du P.E.C.S., une grande proportion d’enfants développe le langage oral.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accueillir un enfant différent    

Revenir en haut Aller en bas
 
Accueillir un enfant différent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avoir un enfant différent un plus dans notre famille
» [Littérature et Société] Cherche deux articles récents sur le même thème avec un parti pris différent
» Nombre de sujets différent entre les deux groupes
» Montant facture différent du devis accepté
» Différent traitements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le jardin des nounous :: le jardin des nounous est ouvert à tout le monde, venez nous rejoindre :: Le métier d'assistante maternelle.-
Sauter vers: